Le Comté: ni à l’apéro, ni en plat….mais en mise en bouche.

Vous savez, comme dans les restaurants chics, cette petite chose souvent étonnante et toujours délicieuse, qui annonce la suite avec délice.

Prenez un vieux comté, pas le vieux bout de comté tout sec qui traîne dans votre frigo depuis un mois, mais un comté affiné pendant 21 mois au moins, sortez vos belles assiettes et voilà la base pour une mise en bouche digne de ce nom. Ce qui rend la mise en bouche adorable c’est qu’il y en a peu. Je vous propose ici une double mise en bouche: ça commence tout doux et ça monte en puissance.

La mise en bouche ici proposée est très simple. Ce qui fait tout c’est la qualité des produits utilisés.

Dip Mousseux à la vanille et bâtonnets de Comté.


1) Râclez les grains d’une gousse de vanille puis jetez le tout dans une casserole avec 100 ml de crème fleurette. Portez à ébullition puis laissez infusez 15 minutes. Après refroidissement, fouettez la crème et mettez au frais quelques heures. Ajoutez 2 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse (entière et de très bonne qualité) et fouettez à nouveau. Battez un blanc d’oeuf en neige et incorporez à la crème. Mettez au frais jusqu’au moment de servir.

2) Versez la mousse dans une timbale et piquez-y des bâtonnets de comté. J’y ai aussi piqué des rouleaux de bresaola, un peu incrédule, et cela s’est avéré très intéressant.

3) Sortez un bâtonnet de la mousse et croquez. Le papilles sont assaillies par la douceur de la vanille puis dans un deuxième temps c’est le comté qui entre en scène et c’est finalement son goût qui s’impose. Le moment d’extase se situe juste avant que le goût du comté prenne le dessus. C’est sublime, onctueux et étonnant et au quand on y pense, on se dit que là, maintenant, rien ne pourrait prendre la place du comté.

Lamelles de comté en habit d’été

(comté comptez une par personne)

Quelques heures avant: détaillez un oignon rouge et des tomates séchées en tout petits dés et mouillez d’huile d’olive de bonne qualité. Emincez quelques olives noires.  Au moment de dresser la mise en bouche: coupez les lamelles de comté et couchez-y une feuille de roquette. Couvrez du mélange tomates-oignons et disposez quelques tranches d’olive.
Voilà donc mon humble participation au Challenge Comté, en passant par chez Dorian.

Vous reprendrez bien un bâtonnet de comté?

Je

13 Commentaires

  1. Mmm j’ai compté et reconté … ça devait pouvoir se raconter également dans une petite verrine en pâte filo ou brick séchée au four à servir sur l’instant croquant ou encore toujours en feuille de brick ou pâte filo des cigares dans lesquels on glisse le conté
    Bonne soirée

  2. Waouh ! C’est gourmand à gogo ! =) Bisous !

  3. Hummm.. l’association Comté Tomates séchées, ça me plaît beaucoup cette idée ! J’aimerais attraper un bout de Comté de ton plat mais l’écran m’en empêche ! Le fourbe !!! ;)

  4. mirbreizh

    oignon rouge ,tomates séchées
    olive ,roquette ,et COMTE!
    ça sent l’été !
    ça me va ,
    vais essayer.
    le soleil va rayonner
    et pas d’ 1 mi-rayonms
    de mille raiyes

  5. J’arrive par hasard, presque,….. par Rejanie…
    l’heure n’est pas vraiment à la dégustation, et pourtant, j’ai l’eau à la bouche—-cette mousse vanillée..hum!:-)

    Cordialement
    Marie

  6. j’espère qu’avec tout ça tu participes au challence comté de elle à table

  7. boljo

    Deux lamelles c’est possible ? Bonne chance pour le challenge avec tes mises en bouche originales.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 53 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :