Asperges blanches à la crème aux baies roses.

La saison des asperges est déjà bien avancée, nous sommes loin des premiers émois en découvrant de précoces bottes sur les étals des maraîchers et pourtant une asperge entrant dans la cuisine reste synonyme de joie intense chez moi.  Comment s’en lasser? Les asperges, toute l’année je les attends. Je les vénère. Et pourtant, bizarrement, quand elles sont là, je suis paralysée. De joie. Je n’arrive pas à en acheter tellement je suis contente de pouvoir les acheter. C’est comme avec les livres. Quand j’aime beaucoup un livre, je fais exprès de faire une pause dans ma lecture- paralysée de joie- et j’ai du mal à la reprendre. Quand j’achète un nouveau vêtement très chouette, la pause de joie se transforme en blocage de joie: j’ai du mal à étrenner ce vêtement et il faut que je me fasse violence pour le mettre! Complètement folle? En tout cas c’est très bizarre, je vous l’accorde. Je vous rassure, même s’il m’a fallu du temps pour arriver à en acheter la première botte, j’ai quand même réussi à acheter des asperges plusieurs fois ce printemps… celles-là ne sont donc pas mes premières. Qu’on se rassure.

Un bonne asperge, pour moi, c’est le comble du raffinement. Et le comble du luxe c’est d’avoir un cuit-asperges, pour qu’elles cuisent bien debout, quel leur petite tête ne se ramollisse pas trop… ce n’est encore pas cette année que je me suis offert ce luxe suprême. Mais mon anniversaire c’est le premier juillet alors si un lecteur se sent généreux…

Pour cette recette, que j’avais repéré il y a pas mal de temps, j’ai ouvert le livre de Fumiko Kono.

Asperges blanches tièdes, crème aux baies roses.

Pour une entrée simple et savoureuse.

Une botte d’asperges blanches – 3 bonnes cuillères à soupe de crème fraîche épaisse d’excellent qualité – 1 cuillère à soupe de baies roses – de la fleur de sel.

Faire griller à sec dans une poêle les baies roses, 5 minutes. Laissez refroidir puis réduisez-les en poudre. Lavez les asperges blanches, coupez l’extrémité  dure et épluchez-les bien (sinon tragédie culinaire assurée: les asperges filandreuses ça casse tout). Faites-les cuire dans l’eau bouillante jusqu’à ce qu’elle soient bien tendres. Laissez-les dans l’eau de cuisson jusqu’au moment de servir.

Mélanger la crème fraîche avec 2 pincées de fleur de sel et les baies roses moulues. La crème doit être suffisamment salée. Réservez au frais jusqu’au moment de servir.

Servir les asperges chaudes avec la crème aux baies roses à part.


6 Commentaires

  1. J’aime beaucoup ! Bisous !

  2. Miam !

    Presque sexuelles ces asperges ;)

  3. hihi…je te rassure,…t pas complètement folle!!!…Moi aussi j’ai ça avec les fringues(ou alors le sommes nous tout les 2???)…Qd je cherche un vêtement dans le dressing,…j’hésite tjs à prendre ce que je viens d’acheter pour pas l’user trop vite…

    Et quand je trouve un produit original,…pareil,…j’ai toujours peur de le préparer et que le résultat ne soit pas à la hauteur de mes attentes!!!…On est compliqué hein,cousine!!!

    Bises de la Belgique!!!

  4. mirbreizh

    asperge ,
    aspergeons ,
    aspergez!
    il est vrai que les temps derniers ,
    nous nous sommes aspergés
    mais pas encore à la Fumiko
    et si je battais la creme ?
    je vais de ce pas, essayer!

  5. Belle recette ! j’apprécie aussi ce livre de recettes japonisantes et son chef ! une sauce délicate à essayer bien sûr !

  6. Une recette qui me plait beaucoup…♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 52 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :