Epatant filet mignon miel-vanille

Je n’ai pas du tout l’intention de faire ma pédante en vous parlant d’Emily Dickinson. Je dirais juste, si vous ne la connaissez pas, qu’elle a écrit un bon paquet de poèmes, au 19ème, et qu’elle était américaine. Et que son oeuvre vaut le détour.

Si je vous parle d’elle ce matin, c’est que j’ai découvert récemment que je suis la réincarnation d’Emily dickinson.  C’est ainsi. Déjà parce que j’adore la littérature anglo-saxonne et elle aussi. Ensuite, parce que comme elle, j’aime bien me couper du monde et je pourrais tout-à-fait vivre recluse dans une pièce de la maison tout en communiquant par lettres/emails intenses avec tout un tas de gens. Ensuite parce que qu’elle avait un chien qui s’appelait Carlo et moi j’ai un chat qui s’appelle Chamane. Ensuite, elle adorait les plantes, moi aussi. On la prenait pour une originale, je me prends pour une folle. Autre détail et non des moindres, elle s’appelle Emily, je m’appelle Amélie. Bref, on a beaucoup de choses en commun elle et moi… il me manque quand même le maniement des vers (on parle bien de vers poétiques, pas de vers pour aller à la pêche…  ça c’est pour le prochain post).

Emily mangeait-elle du philadelphia au petit dèj ? Sur des Wasas? Aimait-elle le filet mignon?

.

.

Le porc, c’est trop fort. Je sais que ce n’est pas vraiment dans l’air du temps. Le porc n’est pas à la mode et pourtant c’est succulent. On en veut encore et encore. Surtout quand il est nappé de douceur de miel et pointe de coriandre. A tomber par terre. Cette fois, le goûteur du plat est ma grand-mère, rien que ça!  Verdict de mam’gouz, pour qui tout ce qui vient du fond du coeur sort en breton:  « A nazo mad n ! » (=C’est bon ça!) et non l’habituel  » A nan’è kè fal » (= « c’est pas mauvais »)(l’orthographe, elle, est très mauvaise).

.

.

FILET MIGNON DE PORC MIEL VANILLE AUX PATATES DOUCES,

pour mémé et Emily.

Cuisson : 45 mn . Pour 4 personnes:

2 patates douces
1 filet mignon de porc
6 c. à soupe de miel
3 c. à soupe d’huile d’olive
45g de beurre
1 gousse de vanille
1 c. à café de coriandre en graines
sel et poivre
.
Préchauffez le four à 210°C.
Faire fondre dans une casserole, à feu doux, le beurre, le miel, la coriandre concassée, les graines de vanille. Saler et poivrer.
Dans une poêle, à l’huile d’olive, faites dorer de tous côtés le filet mignon puis le déposer dans un plat allant au four. Le napper de la préparation au miel et le mettre au four. Cuire 30 minutes en arrosant régulièrement  de sauce .
Cuire les patates douces à la vapeur et réservez.
Quelques minutes avant la fin de la cuisson de la viande, mettez le four en position grill pour faire caraméliser le morceau.
.
.
Découper la viande en tranches et la servir accompagner de la sauce délicieuse.
.
.
.
.
Juste une question: la taille de police de cet article est-elle trop petite pour être agréable à lire?? Qu’en pensez-vous?
Aujourd’hui point de dicton mais un conseil à l’approche du printemps: Astreignez-vous à lire régulièrement de la poésie. Un poème tous les deux jours. C’est plus agréable que de faire des abdos et tout aussi bénéfique.
Pour les amoureux de l’anglais un poème de circonstance, avec 15 jours de retard tout de même. Pour ceux qui n’aiment pas l’anglais, désolée, j’arrive pas à trouver la traduction.
.

Dear March – Come in – (E. Dickinson)

Dear March – Come in –
How glad I am –
I hoped for you before –
Put down your Hat –
You must have walked –
How out of Breath you are –
Dear March, how are you, and the Rest –
Did you leave Nature well –
Oh March, Come right upstairs with me –
I have so much to tell –

I got your Letter, and the Birds –
The Maples never knew that you were coming –
I declare – how Red their Faces grew –
But March, forgive me –
And all those Hills you left for me to Hue –
There was no Purple suitable –
You took it all with you –

Who knocks? That April –
Lock the Door –
I will not be pursued –
He stayed away a Year to call
When I am occupied –
But trifles look so trivial
As soon as you have come

That blame is just as dear as Praise
And Praise as mere as Blame –

Man, how I love it!!!

8 Commentaires

  1. Numide

    En Bretagne le porc c’est sacré ! En franche-comte aussi…. :)
    Ça me fait plaisir de voir ces assiettes et ces plats… Et de lire les réactions de dame Lu…..
    En tout cas, ça devait vraiment être bon pour susciter un tel compliment ;)

  2. Je passe mon tour pour le poème en anglais ça dépasse mes compétences… alors comme çà le porc c’est pas à la mode? ben ça tombe bien, je ne suis pas à la mode… les Grecs sont de grands consommateurs de porc je crois? Ma belle-soeur mariée à un Grec ne peut plus se passer du filet de citron quand elle en mange… et ta recette à l’air très appétissante, les accords sucrés-salés vont tellement bien sur cette viande… Ici en Espagne, avec les variétés duroc (Catalogne) pata negra (Portugal, Andalousie, Extremadour), on mange le filet mignon, solomillo, rose, pas saignant mais bien rose, on s’y habitue très bien… Je suis désolée de n’être pas venue plus souvent mais Monsieur Google a spamé pendant des mois plusieurs de mes mails sans mon consentement, maintenant tout va mieux… besooooooos La Francesa

  3. mirbreizh

    la police me convient ,enfin…celle là.
    Ah,c’est bien vrai,ça!
    qu’il est bon le cochon!
    surtout le filet mignon,
    goutu et tendre,
    et enrichi des parfums vanille,coriandre ,
    ( j’allais oublié le miel! )
    on connait alors le septième ciel.
    la mère veille

  4. Et bien, je découvre un joli blog tout en poésie…Même si tu ne manies pas les vers aussi bien que ton auteur fétiche, ton plat est à lui même une réussite. Bises & bonne journée.

  5. Elle me plait bien beaucoup cette petite recette, du filet mignon sucré salé un petit régal ! :)

  6. kittiecuisine

    J’aime beaucoup cette recette, et ton blog d’ailleurs ;-) Je vois que tu es bretonne: tu es d’où? Moi Brest ;-)
    PS/ j’aime bien Emily Dickinson aussi, étant donné que non seulement je suis bretonne mais également grande bretonne ;-)
    Bisous

    • Britannique, ah ouais? Super! Quelle belle langue que l’anglais! Surtout maniée par E. Dickinson :)
      Moi j’ai mon adresse officielle à Rennes mais j’ai aussi un pied au sud de Quimper.

  7. Je vais devoir essayer cette recette qui est tout à fait compatible avec l’alimentation Paléolithique! Ça semble délicieux!

    Je découvre votre blogue avec beaucoup de plaisir. Superbes photos et j’adore votre humour!

    Un beau bonjour du Québec!
    Elisabeth :D

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 52 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :